Vous rougissez, bafouillez et perdez trop facilement vos moyens ? Votre timidité excessive vous fait rater des occasions de rencontre qui pourraient s’avérer déterminantes? Rassurez-vous : la timidité n’est pas une fatalité.

Cette peur du regard de l’autre qui gâche la vie.

Plus qu’un manque de confiance en soi, la timidité consiste à redouter à l’extrême le jugement d’autrui. Les problème d’estime de soit lui sont souvent associés, entraînant une peur de ne pas être à la hauteur face aux autres, « naturellement plus brillants » ! Car le timide est un grand anxieux qui ne croit ni en lui, ni en ses capacités. Il n’ose pas bouger car il a peur de tout rater. Une peur d’autant plus grande que ses réactions sont systématiquement exagérées : on lui oppose un refus poli ? C’est une humiliation ! On le critique ? C’est pour lui synonyme de rejet.

Du coup, les grands timides passent leur vie à ne pas oser accomplir leurs rêves et à regretter amèrement ces multiples occasions ratées. Incapables de faire le premier pas, ils ne parviennent pas à aller à la rencontre des autres. Aussi, si vous tombez amoureux(se) d’un(e) timide, il vous faudra être entreprenant car il peut rester transi d’amour sans bouger !

Comment s’en sortir ?

Au lieu de chercher des excuses, de développer un sentiment d’insécurité ou de porter le blâme sur autrui, apprenez comment avoir confiance en vous.

Ne vous voilez pas la face : Le cheminement personnel commence par la reconnaissance et l’acceptation de sa vraie nature : Vous êtes timide ? Assumez-le, et ne vous cherchez plus de faux prétextes pour refuser une sortie ou un rendez-vous galant. Parlez-en à vos proches en leur expliquant quelles situations vous embarrassent ou vous impressionnent, pour les dédramatiser. Acceptez même de les « décevoir » (en manquant un rendez-vous, en faisant semblant de ne rien comprendre à leurs histoires…), tout simplement pour réaliser par vous-même que l’on ne vous en aime pas moins pour autant.

Mettez vous au « Régime social » : A l’image du régime alimentaire pour les ronds, pratiquez un « régime social » en participant le plus possible à des activités collectives (loisirs, sport, bénévolat…). Les débuts seront peut-être un peu difficiles mais vos efforts finiront toujours par payer.
Lancez-vous ! : C’est la seule façon de réaliser que vos appréhensions et que les scénarios négatifs que vous aviez imaginés ne sont pas vérifiés. De même, n’hésitez plus à exprimer vos sentiments : vous découvrirez qu’ils sont tout à fait acceptables et utiles, et peu à peu, vous reprendrez confiance en vous.
N’ayez pas honte : la timidité est mieux acceptée que vous ne le croyez. Un timide n’est pas ridicule, mais attendrissant. Il développe chez les autres un instinct de protection. Apprenez ainsi à faire de ce handicap, votre meilleur atout séduction !
Consultez un thérapeute : Personne ne peut rien faire à votre place, mais certains professionnels peuvent vous aider dans votre démarche, en proposant de bonnes stratégies à expérimenter.

Posté le : 05/02/2022


ILS/ELLES TÉMOIGNENT
SIGN INTO YOUR ACCOUNT CREATE NEW ACCOUNT

Your privacy is important to us and we will never rent or sell your information.

 
×

 
×
FORGOT YOUR DETAILS?
×

Go up

fr_MA
fr_MA